Partagez|

L'histoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Message

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Lun 14 Avr - 8:44

Il était une fois un vers de terre qui avait un merveilleux derrière et qui était tête en l'air. Il était si majestueux en levant les yeux, ça faisait craquer tout les slips léopards du quartier pour la bonne raison que son pyjama était en lambeaux. Il trouvait que la Lune était anorexique. C'est alors qu'un pingouin vêtu de son plus beau nez rouge, traversa le désert de cactus de l'Himalaya sans se piquer les fesses car il était asexué et avait mangé un bon radis blanc. Sur le chemin il rencontra le légendaire lama arc-en-ciel qui lui proposa de chier un arc-en-ciel en échange d'un beer-pong avec son amie la chèvre boiteuse Gertrude de Sainte-Hyacinthe qui adorait faire du lap-dance. Et tout à coup un ours le viola sans protection! C'est pourquoi, il demanda à son avocat s'il était kiwi. Il lui répondit : qu'il était le père noël et que dans neuf mois il danserait nu sur la place ensoleillée.

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Lun 14 Avr - 8:49

Il était une fois un vers de terre qui avait un merveilleux derrière et qui était tête en l'air. Il était si majestueux en levant les yeux, ça faisait craquer tout les slips léopards du quartier pour la bonne raison que son pyjama était en lambeaux. Il trouvait que la Lune était anorexique. C'est alors qu'un pingouin vêtu de son plus beau nez rouge, traversa le désert de cactus de l'Himalaya sans se piquer les fesses car il était asexué et avait mangé un bon radis blanc. Sur le chemin il rencontra le légendaire lama arc-en-ciel qui lui proposa de chier un arc-en-ciel en échange d'un beer-pong avec son amie la chèvre boiteuse Gertrude de Sainte-Hyacinthe qui adorait faire du lap-dance. Et tout à coup un ours le viola sans protection! C'est pourquoi, il demanda à son avocat s'il était kiwi. Il lui répondit : qu'il était le père noël et que dans neuf mois il danserait nu sur la place ensoleillée.

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Lun 14 Avr - 9:05

Il était une fois un vers de terre qui avait un merveilleux derrière et qui était tête en l'air. Il était si majestueux en levant les yeux, ça faisait craquer tout les slips léopards du quartier pour la bonne raison que son pyjama était en lambeaux. Il trouvait que la Lune était anorexique. C'est alors qu'un pingouin vêtu de son plus beau nez rouge, traversa le désert de cactus de l'Himalaya sans se piquer les fesses car il était asexué et avait mangé un bon radis blanc. Sur le chemin il rencontra le légendaire lama arc-en-ciel qui lui proposa de chier un arc-en-ciel en échange d'un beer-pong avec son amie la chèvre boiteuse Gertrude de Sainte-Hyacinthe qui adorait faire du lap-dance. Et tout à coup un ours le viola sans protection! C'est pourquoi, il demanda à son avocat s'il était kiwi. Il lui répondit : qu'il était le père noël et que dans neuf mois il danserait nu sur la place ensoleillée.

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Lun 14 Avr - 9:09

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Aujourd'hui à 22:05 Répondre en citant
Il était une fois un vers de terre qui avait un merveilleux derrière et qui était tête en l'air. Il était si majestueux en levant les yeux, ça faisait craquer tout les slips léopards du quartier pour la bonne raison que son pyjama était en lambeaux. Il trouvait que la Lune était anorexique. C'est alors qu'un pingouin vêtu de son plus beau nez rouge, traversa le désert de cactus de l'Himalaya sans se piquer les fesses car il était asexué et avait mangé un bon radis blanc. Sur le chemin il rencontra le légendaire lama arc-en-ciel qui lui proposa de chier un arc-en-ciel en échange d'un beer-pong avec son amie la chèvre boiteuse Gertrude de Sainte-Hyacinthe qui adorait faire du lap-dance. Et tout à coup un ours le viola sans protection! C'est pourquoi, il demanda à son avocat s'il était kiwi. Il lui répondit : qu'il était le père noël et que dans neuf mois il danserait nu sur la place ensoleillée.

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Lun 14 Avr - 9:15

Il était une fois un vers de terre qui avait un merveilleux derrière et qui était tête en l'air. Il était si majestueux en levant les yeux, ça faisait craquer tout les slips léopards du quartier pour la bonne raison que son pyjama était en lambeaux. Il trouvait que la Lune était anorexique. C'est alors qu'un pingouin vêtu de son plus beau nez rouge, traversa le désert de cactus de l'Himalaya sans se piquer les fesses car il était asexué et avait mangé un bon radis blanc. Sur le chemin il rencontra le légendaire lama arc-en-ciel qui lui proposa de chier un arc-en-ciel en échange d'un beer-pong avec son amie la chèvre boiteuse Gertrude de Sainte-Hyacinthe qui adorait faire du lap-dance. Et tout à coup un ours le viola sans protection! C'est pourquoi, il demanda à son avocat s'il était kiwi. Il lui répondit : qu'il était le père noël et que dans neuf mois il danserait nu sur la place ensoleillée.

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Lun 14 Avr - 9:42

Il était une fois un vers de terre qui avait un merveilleux derrière et qui était tête en l'air. Il était si majestueux en levant les yeux, ça faisait craquer tout les slips léopards du quartier pour la bonne raison que son pyjama était en lambeaux. Il trouvait que la Lune était anorexique. C'est alors qu'un pingouin vêtu de son plus beau nez rouge, traversa le désert de cactus de l'Himalaya sans se piquer les fesses car il était asexué et avait mangé un bon radis blanc. Sur le chemin il rencontra le légendaire lama arc-en-ciel qui lui proposa de chier un arc-en-ciel en échange d'un beer-pong avec son amie la chèvre boiteuse Gertrude de Sainte-Hyacinthe qui adorait faire du lap-dance. Et tout à coup un ours le viola sans protection! C'est pourquoi, il demanda à son avocat s'il était kiwi. Il lui répondit : qu'il était le père noël et que dans neuf mois il danserait nu sur la place ensoleillée.

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste..
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Lun 14 Avr - 10:43

Il était une fois un vers de terre qui avait un merveilleux derrière et qui était tête en l'air. Il était si majestueux en levant les yeux, ça faisait craquer tout les slips léopards du quartier pour la bonne raison que son pyjama était en lambeaux. Il trouvait que la Lune était anorexique. C'est alors qu'un pingouin vêtu de son plus beau nez rouge, traversa le désert de cactus de l'Himalaya sans se piquer les fesses car il était asexué et avait mangé un bon radis blanc. Sur le chemin il rencontra le légendaire lama arc-en-ciel qui lui proposa de chier un arc-en-ciel en échange d'un beer-pong avec son amie la chèvre boiteuse Gertrude de Sainte-Hyacinthe qui adorait faire du lap-dance. Et tout à coup un ours le viola sans protection! C'est pourquoi, il demanda à son avocat s'il était kiwi. Il lui répondit : qu'il était le père noël et que dans neuf mois il danserait nu sur la place ensoleillée.

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Lun 14 Avr - 11:14

Il était une fois un vers de terre qui avait un merveilleux derrière et qui était tête en l'air. Il était si majestueux en levant les yeux, ça faisait craquer tout les slips léopards du quartier pour la bonne raison que son pyjama était en lambeaux. Il trouvait que la Lune était anorexique. C'est alors qu'un pingouin vêtu de son plus beau nez rouge, traversa le désert de cactus de l'Himalaya sans se piquer les fesses car il était asexué et avait mangé un bon radis blanc. Sur le chemin il rencontra le légendaire lama arc-en-ciel qui lui proposa de chier un arc-en-ciel en échange d'un beer-pong avec son amie la chèvre boiteuse Gertrude de Sainte-Hyacinthe qui adorait faire du lap-dance. Et tout à coup un ours le viola sans protection! C'est pourquoi, il demanda à son avocat s'il était kiwi. Il lui répondit : qu'il était le père noël et que dans neuf mois il danserait nu sur la place ensoleillée.

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Lun 14 Avr - 11:19

Il était une fois un vers de terre qui avait un merveilleux derrière et qui était tête en l'air. Il était si majestueux en levant les yeux, ça faisait craquer tout les slips léopards du quartier pour la bonne raison que son pyjama était en lambeaux. Il trouvait que la Lune était anorexique. C'est alors qu'un pingouin vêtu de son plus beau nez rouge, traversa le désert de cactus de l'Himalaya sans se piquer les fesses car il était asexué et avait mangé un bon radis blanc. Sur le chemin il rencontra le légendaire lama arc-en-ciel qui lui proposa de chier un arc-en-ciel en échange d'un beer-pong avec son amie la chèvre boiteuse Gertrude de Sainte-Hyacinthe qui adorait faire du lap-dance. Et tout à coup un ours le viola sans protection! C'est pourquoi, il demanda à son avocat s'il était kiwi. Il lui répondit : qu'il était le père noël et que dans neuf mois il danserait nu sur la place ensoleillée.

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Mar 15 Avr - 8:09

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Mar 15 Avr - 9:58

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Mar 15 Avr - 13:53

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Mer 16 Avr - 2:12

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir. Soudain, sans crier gare...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Mer 16 Avr - 2:25

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir. Soudain, sans crier gare se montra un poisson coincé dans un entonnoir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Mer 16 Avr - 2:54

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir. Soudain, sans crier gare se montra un poisson coincé dans un entonnoir. La pauvre bête se...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Mer 16 Avr - 3:02

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir. Soudain, sans crier gare se montra un poisson coincé dans un entonnoir. La pauvre bête se tortillait dans tous les sens...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Ven 18 Avr - 2:13

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir. Soudain, sans crier gare se montra un poisson coincé dans un entonnoir. La pauvre bête se tortillait dans tous les sens en réclamant des cookies...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Ven 18 Avr - 2:44

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir. Soudain, sans crier gare se montra un poisson coincé dans un entonnoir. La pauvre bête se tortillait dans tous les sens en réclamant des cookies, bavant tout en pleurant...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Dim 20 Avr - 0:02

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir. Soudain, sans crier gare se montra un poisson coincé dans un entonnoir. La pauvre bête se tortillait dans tous les sens en réclamant des cookies, bavant tout en pleurant des paillettes sucrées assaisonnées au curry..
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Dim 20 Avr - 1:25

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir. Soudain, sans crier gare se montra un poisson coincé dans un entonnoir. La pauvre bête se tortillait dans tous les sens en réclamant des cookies, bavant tout en pleurant des paillettes sucrées assaisonnées au curry. Les épices lui piquant...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Dim 20 Avr - 4:32

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir. Soudain, sans crier gare se montra un poisson coincé dans un entonnoir. La pauvre bête se tortillait dans tous les sens en réclamant des cookies, bavant tout en pleurant des paillettes sucrées assaisonnées au curry. Les épices lui piquant les orteils, ceux-ci étaient devenus...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Dim 20 Avr - 11:50

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir. Soudain, sans crier gare se montra un poisson coincé dans un entonnoir. La pauvre bête se tortillait dans tous les sens en réclamant des cookies, bavant tout en pleurant des paillettes sucrées assaisonnées au curry. Les épices lui piquant les orteils, ceux-ci étaient devenus violet à pois rouges, des serpentins...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Mar 22 Avr - 2:04

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir. Soudain, sans crier gare se montra un poisson coincé dans un entonnoir. La pauvre bête se tortillait dans tous les sens en réclamant des cookies, bavant tout en pleurant des paillettes sucrées assaisonnées au curry. Les épices lui piquant les orteils, ceux-ci étaient devenus violet à pois rouges, des serpentins lui sortaient du...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Mar 22 Avr - 2:39

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir. Soudain, sans crier gare se montra un poisson coincé dans un entonnoir. La pauvre bête se tortillait dans tous les sens en réclamant des cookies, bavant tout en pleurant des paillettes sucrées assaisonnées au curry. Les épices lui piquant les orteils, ceux-ci étaient devenus violet à pois rouges, des serpentins lui sortaient des oreilles qui avaient...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Mar 22 Avr - 3:29

Pris d'un fou rire, il oublia son canon à pizza dans une flaque d'eau mais tout allais bien car le gâteau qu'il avait pété par les narines fleurais bon l'abricot et parlait couramment l'espagnol. Après une tirade incompréhensible le gâteau se fit harakiri, et il lui passa la langue sur la fesse gauche et des verrues y sont apparus ainsi qu'une corne de licorne. Gertrude de Sainte-Hyacinthe avec sa salopette en coton de Riri le tailleur des contrés du milieu, puis son ami le cobra nudiste, qui se baladait avec une guitare désaccordée en dansant la caracolle, l'animal était tellement amusant, que des poils lui poussèrent sur la langue, ce qui le faisait zozoter, alors il se mit à pleuvoir. Soudain, sans crier gare se montra un poisson coincé dans un entonnoir. La pauvre bête se tortillait dans tous les sens en réclamant des cookies, bavant tout en pleurant des paillettes sucrées assaisonnées au curry. Les épices lui piquant les orteils, ceux-ci étaient devenus violet à pois rouges, des serpentins lui sortaient des oreilles qui avaient sifflé la macarena en..
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin

Revenir en haut Aller en bas

L'histoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enchanted Time :: Fortfort lointain :: La taverne aux merveilles :: Macédoine de jeux-
Partenaires

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit